Réservé aux abonnés

Marcher sur une pierre tombale le long du trottoir...

Une dalle mystérieuse côtoie les escaliers d’un immeuble.

04 févr. 2016, 06:13
Dalle mortuaire ou pas rue Jaquet Droz 8

La Chaux de Fonds 3 fevrier 2016

Photo R Leuenberger

«Hélène Bianconchini (réd: le nom est difficilement lisible). Née Guera. 1864-1905. Au revoir!» Cette dalle funéraire, bien des Chaux-de-Fonniers ont dû marcher dessus sans même s’en apercevoir. Elle fait partie d’un trottoir au pied de l’immeuble Jaquet-Droz 8.

«Vous m’apprenez quelque chose», commente le conseiller communal Théo Huguenin-Elie, directeur de l’Urbanisme. Pour sa part, il cite un seul exemple d’une telle dalle dans l’environnement urbain, sur la place Espacité, en mémoire d’un ouvrier victime d’un accident de travail lors de la construction de la tour.

Mais quant à cette dalle de...