Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L’octogénaire qui ne manque pas d’air

Grand animateur de la vie chaux-de-fonnière, Gaston Verdon se confie sur sa grande passion: le vol à voile. De là-haut, il a développé un regard d’aigle sur l’évolution des Montagnes.

22 mars 2017, 00:54
Portrait de Gaston Verdon

La Chaux-de-Fonds, le 20.03.2017

Photo : Lucas Vuitel

Il est la preuve vivante que les Chaux-de-Fonniers ont su prendre de la hauteur.

Mais Gaston Verdon nous reprocherait-il de laisser flotter un doute sur le présent? Pour son cas personnel au moins, il aurait raison, puisque cet aviateur octogénaire vient d’obtenir sa licence – une de plus – de pilote de gyrocoptère.

Infatigable animateur de la vie sociale et culturelle locale – pour ne mentionner que Modhac, la revue des Bim’s et la Croix-Rouge –, ce «grand amoureux de la vie» ne voulait «quand même pas être un de ces vieux cons qui s’arrêtent». La voix est restée sacrément jeune, soutenue par une élocution marquée par le théâtre. «Je me suis demandé dans quel domaine du vol sportif je pourrais encore le plus apprendre. Le gyrocoptère, c’est un peu comme la moto. On a la carrosserie à la hauteur des hanches, un pare-brise de Harley en face de soi,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias