Réservé aux abonnés

L’Hôpital neuchâtelois accusé de faire de la propagande

Le comité «pour deux hôpitaux» estime que l’établissement public ne respecte pas la démocratie.
24 déc. 2016, 01:33
Vue de l'exterieur du batiment de l'hopital

La Chaux-de-Fonds, le 3 novembre 2016
Photo: Christian Galley LA CHAUX-DE-FONDS

L’ambiance ne semble pas près de se réchauffer entre le comité d’initiative «pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires» d’une part, les dirigeants de l’Hôpital neuchâtelois d’autre part. Un établissement qui, lui, soutient le contre-projet du Conseil d’Etat (centralisation des soins de réadaptation à La Chaux-de-Fonds et des soins aigus à Neuchâtel, les deux fois avec policlinique). Dans un courrier adressé à Philippe Bolla (avec copie ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois