Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les réfugiés arrivent à la Clairière

Chalet vendu conditionnellement, mais déjà utilisé.

26 oct. 2015, 01:49
Villars,  le 25 septembre 2015. Un projet d'hebergement pour groupe devait etre mis en place au  chalet de l'ancienne colonie de vacances La Clairiere sur la route d'Arveyes. Suite a la vente du chalet a l'EVAM, le projet est annule et les acteurs touristiques faches.   

24HEURES/Chantal Dervey CHALET_LA_CLAIRIERE

«Le chalet des salopards rouges» titrait «L’Impartial» du 29 septembre. A Arveyes près de Villars, le chalet de la Clairière, utilisé naguère pour les camps de ski chaux-de-fonniers et dont la fréquentation s’érodait de plus en plus, a été vendu par La Chaux-de-Fonds à l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (Evam). Il devrait accueillir quelque 70 réfugiés. Ce qui avait suscité une polémique vaudoise. «Les salopards rouges de la Tchaux ont sévi! Furieuse! Pas là nom de Dieu! Mes Alpes vaudoises! Quand même!», avait posté sur Facebook une Lausannoise proche de l’UDC.

Ici aussi, des réactions se sont fait entendre. En apprenant que la vente du chalet ne rapportera pas 1,6 million comme prévu mais 800 000 fr., le Nouveau Parti libéral (NPL) a fait savoir qu’il exigeait de revoir la décision de vente et de trouver des solutions pour que ce chalet abrite de nouveau des camps de ski pour...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias