Réservé aux abonnés

Les Neuchâtelois ont pris le pli du tri des déchets

Depuis l’introduction de la taxe au sac en 2012, le volume de déchets incinérables a diminué de près de 40% dans le canton de Neuchâtel. Infractions, incivilités et littering noircissent un tableau quasi idyllique de la situation.

16 avr. 2018, 12:18
Le tri des déchets peut et doit encore être amélioré dans le canton de Neuchâtel, notamment celui des biodéchets (déchets verts).

Le tri des déchets est entré dans les mœurs neuchâteloises. L’introduction de la taxe au sac porte ses fruits. Depuis 2012, le taux de valorisation des déchets (recyclage, compost, etc.) est passé de 33% à 53%. La production globale, elle, a diminué de 13%. Les coûts globaux ont baissés de presque 10% en quatre ans.

Ces chiffres ressortent d’un rapport du Conseil d’Etat. Il répond à un postulat socialiste accepté par le Grand Conseil, qui demandait un bilan sur la gestion des déc...