Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les Neuchâtelois montent en puissance avant Savosa

Le Challenge Red-Fish, qui s'est déroulé ce week-end, a montré la progression des nageurs du canton avant les championnats de Suisse en petit bassin, prévus dans deux semaines, à Savosa.

16 nov. 2009, 11:06

Entre 70 et 75% de MPP (meilleures performances personnelles)! C'est le «score» exceptionnel des performances des nageurs neuchâtelois (Red-Fish et club de natation de La Chaux-de-Fonds) réalisé ce week-end au Challenge Red-Fish.

«Après une seule semaine d'affûtage, je suis extrêmement satisfait des «perfs'» de mes nageurs. Par rapport au meeting de La Chaux-de-Fonds il y a deux semaines, c'est le jour et la nuit! C'est très prometteur pour Savosa», lâchait l'entraîneur élite du RFN, Sébastien Girold.

«Si je dois retenir un mot, ce serait la polyvalence car ils ont démontré qu'ils pouvaient nager très vite sur des styles où ils ne sont pourtant pas des spécialistes. C'est le cas, pour n'en citer que deux, de Jérémy Barfuss ou de Sven Erni qui réalise un super temps sur 50 libre alors qu'il est plutôt habitué aux épreuves de demi-fond.»

Si Stéphane Chau a profité du Challenge Red-Fish pour réaliser la limite pour Savosa sur 100m libre en réalisant un temps de 54''60, cette compétition a surtout vu le retour en forme des Neuchâteloises.

«Les filles ont vraiment assuré, en particulier sur les deux relais. Et dire que ce n'était pas la meilleure équipe du club! Leurs excellentes prestations en ont presque fait oublier les absences d'Allegra (réd: Schär, malade) et de Carine (Rognon, inflammation de l'omoplate)», relevait-il.

Les jeunes Chaux-de-Fonnières ont aussi montré des signes de progression positive en vue de Savosa. Que ce soit Elodi Hehlen, Léane ou Audrène Perrenoud, toutes âgées de treize ans, elles ont réussi des MPP sur la majorité de leurs courses du week-end.

«Léane et Elodie ont obtenu les limites sur le 50m brasse pour la première et sur 50m libre et 50m papillon pour la deuxième tout en confirmant sur les épreuves où elles étaient déjà qualifiées», notait, réjoui, Alexis Manaigo.

Nageuse prometteuse dans sa catégorie d'âge, Elodie Hehlen devrait, à l'avenir, intégrer le Projet olympique. Malgré l'absence des ténors du Red-Fish ou des autres principales équipes helvétiques, le Challenge Red-Fish a offert des performances de premier plan. «Comme d'habitude, on se doit de montrer, tant sur l'effectif que sur la qualité, que nous sommes l'un des meilleurs clubs du pays», soulignait Djamel Harmeli, entraîneur jeunesse du RFN. «La force de notre équipe, c'est son collectif, y compris nos nombreux bénévoles», concluait Sébastien Girold. /LME

Votre publicité ici avec IMPACT_medias