Réservé aux abonnés

Les bons comptes font les bons amis, à Nomad comme ailleurs

Pas toujours simple de jongler avec des systèmes certes complémentaires, mais régis par des principes de facturation différents.

13 août 2012, 00:01
data_art_6288559.jpg

Agé de 74 ans, Robert*, de La Chaux-de-Fonds, a des problèmes de santé. Pour ses soins quotidiens à domicile, il bénéficie des prestations de Neuchâtel organise le maintien à domicile (Nomad).

L'autre jour, il a demandé à l'aide-soignante - venue lui refaire un pansement -, de ramasser dans sa cuisine des bris de verre et de passer ensuite l'aspirateur dans cette pièce. Récemment opéré, il ne peut pas se baisser.

Rebelotte le lendemain. Cette fois, ce sont deux pièces de vêtement qu'il ne peut pas récupérer au fond de sa machine à laver. L'aide-soignante, là aussi, lui donne le coup de main ...