Réservé aux abonnés

Les beaux jours de Pietro Di Nardo

L'ancien capitaine biennois se plaît beaucoup à la Maladière.

24 avr. 2015, 00:01
data_art_9059795.jpg

Il faudrait un séisme de magnitude huit sur l'échelle Richter pour priver Neuchâtel Xamax FCS de ce à quoi il aspire depuis l'été dernier: l'accession à la Challenge League. A six journées de la fin, l'équipe de Roberto Catillaz domine outrageusement le championnat de Promotion League. Elle possède 14 points d'avance sur son poursuivant immédiat, Sion II, qui n'a pas le droit de viser la promotion, et surtout 15 sur le troisième, Köniz. Une victoire dimanche (15h) à domicile f...