Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Tour de Romandie a fait étape dans une ville au moral retrouvé

Le Tour de Romandie a quitté La Chaux-de-Fonds hier. Son passage coïncide avec un moral retrouvé pour la région. La Ville en a d'ailleurs profité pour remercier de leurs efforts les acteurs économiques locaux en les invitant à un brunch. «La Chaux-de-Fonds se porte bien. La Chaux-de-Fonds gagne. La Chaux-de-Fonds peut fêter.» Le conseiller communal Laurent Kurth a accueilli en ces termes les acteurs économiques locaux sur la place du Marché. Une première du genre. L'étape du Tour de Romandie a donné l'occasion à la Ville de les remercier. «Les efforts de chacun profitent à la région. ça se voit. La Chaux-de-Fonds redevient conquérante», a encore dit le conseiller communal.

04 mai 2007, 12:00

Dans tous les cas, la cité horlogère a la cote auprès des organisateurs de la course cycliste. «L'accueil ici est toujours chaleureux», dit Gilles Pinnard, le speaker officiel. En voyant le nombreux public présent, le président du comité exécutif, Jean-Pierre Strebel, dit avoir été «au bord des larmes au premier passage sur la ligne d'arrivée mercredi sur le Pod». L'arrivée? «Je suis heureux qu'il ait plu sur les 500 derniers mètres», a-t-il lancé aux invités de la commune. Fort de 40 ans de mariage, il l'assure en connaisseur: «Les mariages qui commencent sous la pluie sont ceux qui durent.»

«Nous espérons que nous avons pu convaincre nos visiteurs», déclare pour sa part Pierre Hirschy, le président d'honneur du comité d'organisation local. Un comité reconnaissant envers «la Ville et les sponsors». L'ancien conseiller d'Etat a vu dans l'opération «beaucoup d'amour et d'émotion». Amour de la région, du sport, du cyclisme en particulier, et «l'émotion d'une arrivée réussie et d'une ville qui s'est mobilisée».

L'impact économique fera l'objet d'une étude. Les organisateurs du Tour de Romandie ont mandaté la HEC de Lausanne à cet effet. Ce qui est sûr, c'est que la course bénéficie de 35 heures de TV en direct et d'une diffusion en Europe, aux Etats-Unis et dans cinq pays asiatiques. «Le Pod a été bien vu», dit Jean-Pierre Strebel. En terme d'hôtellerie, la compétition, sur toute sa durée, représente 7000 nuitées. Après l'arrivée de La Chaux-de-Fonds, il y a eu quelques petits couacs. «Il y a des gens qui ont dormi dans des chambres avec quelqu'un qu'ils ne voulaient pas», a narré le président du comité exécutif.

Hier, sur le coup de 13h35, le peloton s'est ébranlé depuis la place du Marché. En même temps, La Chaux-de-Fonds faisait l'objet du direct à la TSR. Encore un bon coup de pub pour ses richesses et son savoir-faire. /DAD

Votre publicité ici avec IMPACT_medias