Le personnel communal de La Chaux-de-Fonds refuse de payer les pots cassés

Refus catégorique des coupes salariales "décidées dans la plus grande précipitation": ainsi s'est déterminé le personnel de la Ville de La Chaux-de-Fonds affilié au syndicat SSP et aux autres syndicats section La Chaux-de-Fonds réuni lundi soir.

14 avr. 2015, 09:13
Le personnel de la Ville de La Chaux-de-Fonds refuse de payer les pots cassés. Photo Christian Galley

"Le personnel n'a pas à payer les manquements des autorités communales" communique le SSP section La Chaux-de-Fonds. Réuni lundi soir, le personnel de la Ville de La Chaux-de-Fonds affilié au syndicat SSP et aux autres syndicats section La Chaux-de-Fonds refuse catégoriquement les coupes salariales "décidées dans la plus grande précipitation".

 Face au déficit de 12 millions des comptes, les autorités communales ont  décidé des coupes salariales de 2 à 3% pendant deux ans et demi et proposent en plus un gel de toute progression salariale pendant deux ans.

"Les autorités communales responsables du déficit budgétaire doivent maintenant reprendre leurs esprits et gérer la crise qu'elles ont elles-mêmes provoquée" relève encore le SSP.

Une assemblée extraordinaire aura lieu lundi 20 avril, ouverte à l'ensemble du personnel communal.