9

Le LHC impitoyable avec le HCC

Les Chaux-de-Fonniers se sont bien battus contre Lausanne, en vain.

02 oct. 2014, 07:54
data_art_8441597.jpg

Il paraît que ce derby entre ex-meilleurs ennemis de LNB était la "grosse cote" de cette soirée de Coupe de Suisse, selon certains experts. Le problème c'est que Lausanne n'est plus en LNB, mais en LNA. Le HCC milite, lui, toujours en deuxième division et ça s'est vu hier soir. Impitoyables, les Lions vaudois n'ont laissé aucune chance aux Abeilles, qui se sont bien battues, mais ça n'a pas suffi.

Même sans cinq titulaires - ménagés par le staff technique lausannois - le LHC est apparu bien trop fort, trop puissant, pour être mis en difficulté. En quelques accélérations, les Vaudois ont fait la différence. A l'image du premier but signé par le Chaux-de-Fonnier de Malley Caryl Neuenschwander suite à un débordement de Joël Genazzi. On jouait à peine depuis 1'25'' et le ton de la soirée était donné. Comme, en plus, les Chaux-de-Fonniers, souvent dépassés, ont concédé des pénalités, parfois inutiles comme celle de Pivron, les choses n'ont pas traîné. Le tout malgré les prouesses de Remo Giovannini dans les buts.

Le LHC a fait son job

Le grand mérite du HCC a été de ne jamais lâcher prise. Les Abeilles ont même tiré plus souvent aux buts lors des deux derniers tiers. Le tout pour réussir à marquer à une seule reprise via Jérôme Bonnet en fin de supériorité numérique. Un bien maigre salaire pour autant d'efforts. Il faut dire que l'accès à la cage est loin d'être facile quand on affronte une équipe aussi puissante et bien organisée.

"Bourreau" du HCC hier soir avec ses deux buts, Caryl Neuenschwander a apprécié son retour au bercail. "C'était agréable de revenir ici, cela m'a rappelé de bons souvenirs" , déclarait-t-il après la rencontre. "Nous ne voulions avant tout pas sous-estimer notre adversaire et nous avons bien fait notre job. Nous sommes restés fidèles à notre système et cela a payé. Après un début de saison un peu en demi-teinte, nous nous sommes bien repris et cette victoire va nous faire du bien avant un week-end important pour nous." Face à Berne et les ZSC Lions, le LHC n'aura certainement pas la vie aussi facile qu'aux Mélèzes.

D'ailleurs, les Lausannois ont donné le sentiment de gérer la fin de la partie. "Nous sommes restés un peu sur la réserve" , confirmait Caryl Neuenschwander. "Pour nous, le championnat reste l'objectif le plus important. Maintenant, si nous parvenons à gagner contre une bonne équipe comme le HCC, c'est bon à prendre. On verra comment se dérouleront les choses en Coupe de Suisse par la suite." En attendant le tirage au sort de ce midi, les Vaudois sont déjà certains d'empocher 40 000 fr pour leur qualification.

"Expérience positive"

Côté chaux-de-fonnier, Alex Reinhard ne se montrait pas trop déçu, mais réaliste. "On a vu la différence de qualités avec des joueurs de LNA", relevait-il. "Nous aurions dû marquer le premier but pour avoir un coup de pouce de plus et les faire un peu douter. Nous avons hélas encaissé des buts aux mauvais moments, dont celui à trois contre cinq." La double pénalité infligée, de façon un peu sévère, par les arbitres en fin de premier tiers n'a pas facilité la tâche des Abeilles, qui ont rencontré assez de difficultés sans cela.

Mais Alex Reinhard voulait surtout garder l'aspect positif de cette rencontre de Coupe de Suisse. "Au niveau de l'intensité, c'était très bien et il faut que nous continuions à travailler là-dessus" , commentait le mentor du HCC. "Nous avons tiré plus souvent que les Lausannois au deuxième tiers-temps, sans parvenir à marquer. Alors qu'ils ont marqué deux fois en shootant à cinq reprises." C'est ce qui fait toute la différence...

Auteur du seul but chaux-de-fonnier, Jérôme Bonnet se montrait lucide. "On voit dans ce genre de matches qu'il y a une différence de rythme entre nos deux ligues", soulignait-il. "Ils ont aussi été plus conséquents, plus lucides et ils commettent moins d'erreurs. Nos erreurs apparaissent par contre plus clairement contre ce genre d'équipe et elles coûtent plus cher. Je pense tout de même que nous avons eu quelques séquences intéressantes à cinq contre cinq. Pour nous, cette expérience est positive, il n'y a pas que du négatif. Nous avons montré de belles choses."

S'il conserve la même intensité, le HCC pourra engranger des points en championnat.