Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le HCC à l'heure

Superbe HCC: il s'est défait avec brio de Bienne lors du premier derby horloger de la saison. Cette victoire confirme tout le potentiel de la formation des Mélèzes et son état de grâce actuel. Et au passage sa deuxième place. Mais aussi que sa marge d'erreur n'est pas immense. Pile à l'heure! Plus d'un observateurs attendaient le HCC au tournant lors de cette première confrontation face à Bienne. La troupe de Gary Sheehan a répondu présente et plutôt deux fois qu'une. Souvent soumis aux rudes charges adverses, les Chaux-de-Fonniers ont parfaitement tenu le choc face à des Biennois qui ne se sont jamais avoué vaincus.

17 oct. 2007, 12:00

Efficaces et réalistes, les Abeilles ont su piquer les Seelandais aux bons moments. Contrairement à leurs rivaux, ils ont parfaitement exploité les cadeaux et les supériorités numériques initiaux. Certes, Bienne était diminué, entre autre par l'absence de Tremblay (blessé) que Felsner ne fait pas oublier, mais les hockeyeurs du Haut n'ont surtout pas volé leur succès. Le neuvième de l'exercice, le quatrième à domicile.

Et il est bien difficile de mettre un bémol à cette victoire, si ce n'est un relâchement final presque fatal. Du premier au quatrième bloc, en passant par le gardien, le HCC a frisé la perfection. Tutoyé en tout cas pendant les 40 premières minutes. Hormis deux ou trois largesses défensives, quelques petites fautes, la copie fut presque parfaite. Certains prétendront que l'arbitre M. Favre - qui réussit bien au HCC au demeurant - s'est montré sévère avec les Biennois. Mais il n'a pas forcément eu la min moins lourde avec les maîtres des lieux - Vacheron peut en témoigner...

D'ailleurs, les punitions sifflées contre les Chaux-de-Fonniers dans le dernier tiers ont failli faire tourner la partie. «Ce fut presque parfait» délivrait Gary Sheehan. «La fin du match a prouvé qu'il ne fallait jamais se relâcher contre ce genre d'équipe. Les pénalités concédées nous ont mis dans le trouble. Mais heureusement nous avons su conserver les trois points. Nous aurions juste dû plier la rencontre avant.»

Peut-être trop euphoriques, à l'image de leur public, les hockeyeurs des Mélèzes ont cru l'affaire règler après avoir inscrit le 5-1. «Là, nous avons pris trop de risques» estimait Gary Sheehan. «Nous devons apprendre à gérer ces moments-là. L'équipe a voulu donner du spectacle et cela a failli nous coûter cher. Heureusement, nous n'avons pas perdu pied après le 5-4. La saison passée, ça ne se serait peut-être pas passé comme ça.» En tout cas merci pour le show.

On se réjouit déjà du choc de samedi à Viège. «Ce sera notre premier match de play-off» soulignait Gary Sheehan. «On connaît la force de cette équipe chez elle et nos problèmes là-bas. On verra la force de caractère de notre groupe.» Au vu du match d'hier soir, il n'y a pas de quoi être trop inquiet. Attention tout de même à l'excès de confiance. Face à Bienne, le HCC a reçu un avertissement sans frais. A lui de ne pas passer à la caisse samedi. / JCE

LA CHAUX-DE-FONDS - BIENNE 6-4 (2-1 2-0 2-3) Mélèzes: 3279 spectateurs (record de la saison). Arbitres: MM. Favre, Gnemmi et Niquille. Buts: 13e Neininger (Pochon, Roy) 1-0. 19e (18?23??) Tuomainen (Reber, Felsner, à 4 contre 3) 1-1. 19e (18?59??) Roy (à 4 contre 3) 2-1. 23e Botta (Roy, à 5 contre 4) 3-1. 29e Forget (Dolana, à 5 contre 4) 4-1. 49e (48?30??) Dolana (Mano) 5-1. 50e (49?06??) Wetzel 5-2. 57e (56?50??) Tuomainen (Tschantré, Reber, à 5 contre 3) 5-3. 58e (57?50??) Tuomainen (Felsner, à 5 contre 4) 5-4. 60e (59?27??) Emery (dans la cage vide) 6-4. Pénalités: 10 x 2? (Bernasconi (2x), E. Chiriaev (2x), Forget, Vacheron (3x), V. Chiriaev) contre La Chaux-de-Fonds, 10 x 2? contre Bienne. La Chaux-de-Fonds: Kohler; Vacheron, V. Chiriaev; Emery, Bernasconi; Hostettler, C. Girardin; Yerly, Daucourt; Pochon, Roy, Neininger; Dolana, Forget, Mano; Bochatay, Pasqualino, Botta; M. Loichat, E. Chiriaev, Du Bois. Bienne: Wegmüller; Reber, S. Meyer; Gossweiler, Fröhlicher; Thommen; Ehrensperger, Miéville, Felsner; Tuomainen, Peter, Tschantré; Wetzel, Beccarelli, Zigerli. Notes: La Chaux-de-Fonds au complet (avec M. Loichat et Yerly des juniors élites). Bienne sans Tremblay, Caminada, Schlup (blessés), Zalapski (malade) ni Othmann (avec Zunzgen-Sissach). Temps mort demandé par La Chaux-de-Fonds (58e). Roy et Tuomaninen sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias