Le gratin à Bâle, dont Martina Hingis

14 janv. 2010, 04:15

Nouvelle épreuve du calendrier mondial de saut, le CSI de Bâle compte bien frapper un grand coup. Son label 4 étoiles en poche, le concours rhénan peut se venter de proposer au public, jusqu'à dimanche, un plateau de choix, avec pas moins de 20 des 30 meilleurs cavaliers de la planète, pour une dotation de 495 000 francs.

Autre attraction du CSI, la participation de Martina Hingis sur le Tour Amateur, pour ses débuts dans une épreuve de ce niveau en Suisse. Côté professionnel, l'équipe helvétique championne d'Europe (Clarissa Crotta, Daniel Etter, Steve Guerdat et Pius Schwizer) sera au complet à la Halle Saint-Jacques.

«Ma vision, à savoir monter un concours d'envergure internationale à Bâle, est devenue réalité», se réjouit Willy Bürgin, président du Comité d'organisation et ancien joueur de football de LNA avec La Chaux-de-Fonds. «Cinq épreuves comptent pour le classement mondial et la liste des participants a dépassé toutes mes attentes.» En plus de l'équipe de Suisse championne d'Europe, la délégation nationale sera composée d'un Beat Mändli de retour au premier plan et des dix membres du cadre A. Ainsi que d'autres sauteurs qui porteront le total helvétique à 23 représentants.

Point d'orgue du CSI, le Grand Prix du dimanche et ses 220 000 francs de dotation. Le concours rhénan vient ainsi encore grossir la liste des épreuves de portée internationale qu'abrite la Suisse (Genève, Saint-Gall, Zurich, Ascona et Humlikon).

Martina Hingis sera elle engagée dans le Tour Amateur, doté d'un montant global de 18 000 francs. L'ancienne reine du tennis, lauréate de 43 tournois dont cinq en Grand Chelem mais qui sort d'une suspension de deux ans pour usage de cocaïne, sera en lice d'aujourd'hui à samedi. La Saint-Galloise de 29 ans en découdra avec des cavaliers souvent bien plus jeunes qu'elle mais avec des noms familiers, à l'instar d'un certain Kevin Melliger. /si

Le gratin à Bâle, dont Martina Hingis