Le FCC ressuscite contre Chiasso et se donne de l'air

Moribond après son élimination en Coupe de Suisse, le FCC a ressuscité face à Chiasso. Cette victoire 4-0 ne résout pas tous les problèmes, mais démontre que cette équipe est bien vivante. «On a montré que nous avions des c...» En une phrase, et de façon un peu crue, Bruno Valente, capitaine du FCC en l'absence de Sven Deschenaux, résumait le sentiment des joueurs chaux-de-fonniers après le large succès obtenu face à Chiasso. Malgré tous les problèmes minant le club et l'équipe, les gens de la Charrière ont su réagir après leur élimination en Coupe de Suisse face au Racing Genève (2e ligue inter.). «Je ne peux que féliciter mes joueurs», ajoutait Vittorio Bevilacqua en serrant sa pierre porte-bonheur. «Ils ont remporté une victoire fantastique. Ce ne fut pas aussi facile que le score l'indique et ils ont su se battre pour obtenir ces trois points très importants.» Ces trois unités permettent au FCC de se donner de l'air en s'éloignant de la zone dangereuse.

24 sept. 2007, 12:00

«Notre solidarité et notre esprit d'équipe ont permis de gagner cette rencontre», ajoutait encore Vittorio Bevilacqua avant de regagner le Tessin où il a visionné hier Lugano-Vaduz. «Les gars vont pouvoir fêter ce succès comme il se doit. Ils le méritent.» La journée de massages d'hier leur aura permis de récupérer avant de commencer à préparer la rencontre contre... Vaduz de mercredi. D'ici là, les dirigeants vont tenter de faire revenir le calme à la Charrière. Car ce troisième succès de la saison n'a pas vraiment apaisé les esprits. Critiques par derrière, gestes déplacés, commentaires acerbes: on a tout vu et entendu samedi soir à la Charrière après la partie.

S'il était très content de son équipe, Vittorio Bevilacqua ne perdait d'ailleurs pas le sens des réalités. «Nous avons besoin d'un ou deux joueurs supplémentaires pour étoffer notre contingent», relançait-il. «Contre Chiasso, j'ai pu effectuer trois changements et je suis satisfait des remplaçants, en particulier de Ben Brahim qui a marqué. Mais nous ne pouvons pas continuer le championnat avec 15 joueurs.»

Pierre-André Lagger, directeur technique, va tenter d'engager un ou deux joueurs d'ici le 30 septembre. Et il a eu le temps d'aborder le sujet avec son homologue xamaxien lors de la partie d'hier à la Maladière...

Cela dit, la partie de samedi a démontré que le FCC possède un bon potentiel. Certes, les Chaux-de-Fonniers ont eu passablement de réussite, mais ils ont aussi développé quelques belles actions. Grâce à Doudin, actif et brillant comme jamais, et De Azevedo, trop intermittent mais inspiré, Touré et Valente ont pu exploiter de bons ballons pour créer le danger. «Nous avons retrouvé une certaine jouerie», se félicitait Vittorio Bevilacqua. «Nous avons un peu attendu de voir comment se comportait Chiasso, qui jouait pour la première fois sous les ordres de Ponte. Ensuite, nous nous sommes créés beaucoup d'occasions. Nous aurions même dû tuer le match avant. Mais les gars se sont bien battus et ont de nouveau gagné des duels. C'est le plus important, car il fallait une réaction. Nous ne pourrons nous en sortir que si nous avons des tripes.»

Espérons, car après les joueurs, les dirigeants se réveilleront... / JCE

LA CHAUX-DE-FONDS 4-0 (2-0) La Charrière: 400 spectateurs. Arbitre: M. Laperrière. Buts: 1-0: 16e Kébé. Coup-franc sur la gauche de Doudin, mal dégagé par le gardien tessinois. Kébé peut ouvrir le score de la tête au deuxième poteau. 2-0: 45e +2?De Azevedo. coup-franc direct de De Azevedo des 20 mètres. Le tir du Brésilien à ras-de-terre trompe Gritti. 3-0: 68e Touré. Touré part en contre-attaque et lance Valente. Le capitaine élimine un adversaire et shoote. Le gardien renvoie dans les pieds de Touré, qui marque dans le but vide. 4-0: 89e Ben Brahim. Doudin lance remarquablement Ben Brahim dans la profondeur. En pleine course, le remplaçant de Valente expédie le cuir dans la lucarne. La Chaux-de-Fonds: Ferro; Barroso, Kébé, Schneider, Riva (85e Witschi); Fermino; Doudin, De Azevedo, Senaya; Touré (89e Nicoud), Valente (74e Ben Brahim). Chiasso: Gritti; Skaljic (46e Diallo), Nevicati, Colombo, Righetti; Bressan, Buljan, Villa, Munoz (46e Bühler); Aloisio (62e Thomaz), Carrupt. Entraîneur: Ponte. Notes Le match débute avec cinq minutes de retard à cause d?un problème de filets. La Chaux-de-Fonds sans Deschenaux ni Selimi (blessés); Chiasso privé de Kheyari (malade, mononucléose), Morganella (suspendu), Gegic ni Vanetta (blessés). Avertissements: 25e Nevicati (fautes répétées), 39e Dos Santos (réclamations), 43e Kébé (jeu dur) et 52e Bressan (réclamations). Tirs sur la transversale: 64e Valente, 65e Carrupt et 81e De Azevedo. 42e but de Touré annulé pour hors-jeu. Coups de coin: 3-2 (0-1).