Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le débat se fait à table

Réunir des gens de différents bords politiques, ou sans pratique partisane, autour des missions et du sens à donner à la République: tel est le but d'un banquet républicain. Tel est le but, en tout cas, que lui donne l'association Stop au durcissement des lois sur l'asile et les étrangers. Elle invite celles et ceux qui partagent ses valeurs à participer à un tel événement, demain (20h), à la Maison du peuple, à La Chaux-de-Fonds.

31 août 2006, 12:00

Le principe du banquet républicain remonte aux années 1830-1848. Notamment en France, après que la Monarchie de Juillet eut interdit les réunions politiques. Les républicains organisaient alors des banquets, au cours desquels des orateurs défendaient les idées progressistes et réclamaient des réformes politiques.

Ici, ce qui réunit, c'est la défense et la préservation des valeurs de démocratie, mises à mal, de l'avis de l'association, par les deux lois soumises au vote le 24 septembre. L'asile, en particulier, dépasse les clivages, puisqu'il est défendu, selon les individus, au nom de valeurs politiques, religieuses ou simplement humanistes. / sdx

Votre publicité ici avec IMPACT_medias