Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le BCC ou l’art de se compliquer l’existence...

Les Chaux-de-Fonniers sont encore passés par tous les états d’âme. Au moins, ils restent dans la course.

30 janv. 2017, 00:23

Il faut bien en rire. Mais à force de ménager le suspense pour se sentir en vie, ce BCC-là va finir par tout perdre. Au terme des deux rencontres du week-end, les Chaux-de-Fonniers auraient pu être en position de force, mais ils se sont contentés de rester dans la course aux play-off.

Bien sûr, les joueurs de Natalya Tatranov ne méritaient pas de rentrer avec zéro point de chez le leader Uzwil (défaite 7-1), samedi. Battu au bout du suspense par le champion de Suisse de simple Christian Bösiger dans le dernier match au programme, le Bulgare Daniel Nikolov a mal choisi son moment pour signer sa première contre- performance de la saison. Hier, aux Crêtets, les Chaux-de-Fonniers n’avaient plus le choix: ils devaient battre Uni Bâle pour y croire encore, en revenant à deux longueurs de leur adversaire du jour au classement. Ce qu’ils ont fini par faire (5-3)....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias