Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Suisse conserve son titre mondial

Les spécialistes du triathlon helvétique se sont régalés ce week-end à Lausanne lors des championnats du monde de sprint et par équipes. Samedi, Daniela Ryf a enlevé la médaille de bronze en sprint, tandis que la Suisse a conservé son titre mondial par équipes hier.

23 août 2010, 11:09

Après 750 m de natation et 20 km à vélo, Daniela Ryf pointait en tête avant de s'attaquer aux 5 km de course à pied. Las pour la triathlète de 23 ans, elle fléchissait (17e chrono de ce troisième passage) et se faisait dépasser par Lisa Norden et l'Australienne Emma Moffat. L'ancienne championne du monde M23 (en 2008) parvenait toutefois à conserver une place sur le podium. Après 58'51'' d'effort, elle franchissait la ligne avec 48'' de retard sur Norden et 34 sur Moffat.

«Quand j'ai vu que Norden et Moffat prenaient le large, je suis restée calme. J'ai donné tout ce que j'avais, avec le risque de me mettre dans le rouge. Heureusement, cela ne s'est pas produit», a commenté la Soleuroise. «Gagner une médaille pour la Suisse représente déjà quelque chose de spécial. Y parvenir à Lausanne, où beaucoup de mes amis étaient venus me soutenir, me comble de bonheur», a-t-elle ajouté.

Derrière Daniela Ryf, Nicola Spirig s'est aussi distinguée pour la Suisse en terminant à la sixième place. Les regards étaient aussi tournés vers Magali Di Marco (38 ans), qui disputait ce week-end sa dernière grande compétition internationale. Alors qu'elle visait le top 10, la native de La Chaux-de-Fonds s'est classée au 13e rang, à près de deux minutes de la gagnante du jour. Dans le coup après la natation (5e), la médaillée de bronze des Jeux olympiques de Sydney en 2000 a perdu trop de temps sur son vélo (20e) pour pouvoir prétendre à mieux.

Les Suisses ont été plus discrets. Le Zurichois Sven Riederer est le seul à avoir intégré le top 10 avec sa neuvième place, lors d'une course conclue sur un doublé des Britanniques Jonathan Brownlee et Tim Don. Seul Romand engagé, le Neuchâtelois Sébastien Gacond a pris le 38e rang.

La Suisse a conservé son titre mondial par équipes mixtes. A Lausanne, Nicola Spirig, Daniela Ryf, Ruedi Wild et Sven Riederer ont, en effet, devancé la France et la Nouvelle-Zélande et défendu le bien conquis l'an dernier aux Etats-Unis. Ryf et Wild étaient déjà de la partie en juin 2009 à Des Moines. Ils avaient été sacrés aux côtés de Magali Di Marco et Lukas Salvisberg.

La compétition ne se disputait pas sur la distance classique, plus longue, dite olympique. Les participants ont dû en découdre sur 275 m de natation, 6 km de vélo et 1,2 km de course à pied. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias