La Suisse a connu sa nuit la plus froide de l'hiver

De nombreux records de froid pour cet hiver 2012-2013 sont tombés en montagne dans la nuit de samedi à dimanche en Suisse. La neige fera son retour dimanche soir.

10 févr. 2013, 15:12
Eiskristalle an einem Zaun glitzern im Gegenlicht, am Sonntag 10. Februar 2013, in Wichtrach. (KEYSTONE/Peter Schneider)

Les Suisses ont grelotté dans la nuit de samedi à dimanche avec un record à -36 degrés enregistrés à la Glattalp (SZ), alors que plusieurs autres endroits ont connu leur nuit la plus froide. Après les frimas, le front d'air polaire devait apporter de fortes chutes de neige dimanche soir et lundi en Suisse romande.

Après un dinanche plutôt radieux, la neige devait être particulièrement abondante sur le bassin lémanique et le Jura dès la nuit suivante. Les différents instituts météorologiques annoncent des quantités entre 10 et 20 centimètres.

Record à la Glattalp (SZ)

Dans la nuit de samedi à dimanche, les températures ont été glaciales, battant largement le précédent record de cet hiver, déjà à la Glattalp, à quelque 1880 mètres d'altitude, il y a 15 jours avec -30,4. Derrière ce record, la Sibérie de la Suisse, La Brévine (NE), n'est guère loin avec - 31,4 degrés, là aussi un minima pour cette saison. On reste cependant encore loin des - 41,8 mesurés en 1987 dans cette vallée neuchâteloise.

A Buffalora en Engadine (GR), le thermomètre est descendu à - 29,4 degrés et à - 27,6 dans la vallée de Conches (VS). La Chaux-de-Fonds (NE) affichait - 20,9 degrés, encore un record saisonnier, et La Lenk (BE) - 20.

Mais il n'y a pas que sur les hauteurs qu'on a claqué des dents. La Plaine a également connu une ambiance frigorifiante avec - 12,4 degrés à Berne, - 12 à Fribourg, - 9,3 à Lucerne et - 8,3 à Bâle, tandis que Genève s'en tirait avec - 5 degrés, selon divers services météorologiques suisses.

La neige aussi

Un épisode neigeux devrait succéder à ces frimas. Les flocons ont d'ailleurs déjà touché le nord-est du pays. Ainsi l'accumulation de neige durant l'hiver atteint désormais plus de 5 mètres (5,43 mètres) au sommet du Säntis (AI, AR,SG), culminant à 2502 mètres. Près de 30 centimètres ont été enregistrés dans le canton de Thurgovie et 21 cm à l'aéroport de Zurich.

Dès dimanche soir, c'est la région lémanique avant tout qui devrait être touchée. Le chaos à Genève annoncé par certaines stations météorologiques n'inquiète cependant pas outre mesure l'aéroport de Genève-Cointrin, qui se dit prêt, mais n'a pas pris de mesures particulières.

Il faut dire que la neige a quelque peu perturbé les vols durant le week-end, en particulier ceux en provenance et en direction de la côte est-américaine frappée par une tempête de neige. Dimanche, la situation était revenue à la normale.

Mais vendredi et samedi, plusieurs vols avaient dû être reportés ou annulés. Pour la compagnie Swiss, un pic a été atteint vendredi avec 12 vols annulés. Près de 2000 passagers avaient dû passer la nuit à l'hôtel.

Week-end chargé à Cointrin

L'attention se portait dimanche sur Paris où l'on annonçait d'importantes chutes de neige. Mais les mesures de prévention sont allées decrescendo. La direction générale de l'aviation civile française avait d'abord demandé aux compagnies de diminuer leur trafic de 30% en direction d'Orly et de Roissy.

Le trafic était ensuite à nouveau autorisé à Orly, mais devait toujours être restreint de 20% sur Roissy. Swiss a annulé deux vols au départ de Zurich. En revanche, aucune annulation n'était prévue à Genève, qui a connu un des week-end les plus chargés de l'année avec 120'000 passagers.