Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 10

La police a-t-elle assez de moyens dans la troisième ville romande?

Fini la permanence 24h sur 24. Autorités interpellées.

13 oct. 2012, 00:01
data_art_6468031.jpg

"A La Chaux-de-Fonds, il n'y a plus de poste de police ouvert du vendredi soir au lundi matin. La police judiciaire n'est pas disponible sauf urgence particulière. Depuis le 1er janvier, la réception ainsi que la permanence de Sispol (réd: le bâtiment commun des pompiers et de la police au passage de la Bonne-Fontaine, le long de l'avenue Louis-Chevrolet) ont été démantelés et fermés. Les citoyens n'ont plus qu'un interphone à disposition..." C'est en ces termes alarmants que le Nouveau Parti libéral formé autour de Frédéric Hainard a récemment interpellé urgemment l'exécutif de la Métropole horlogère. "Alors qu'on a une prison, et bien plus de cellules de garde à vue qu'à Neuchâtel, c'est dans celles du Bas qu'on amène les personnes arrêtées!" , souligne Frédéric Hainard. "Aberrant!"

Connu pour être mordu de discours sécuritaires, l'ancien Conseiller d'Etat aujourd'hui avocat, peint-il, à tort et à l'emporte-pièce, le diable sur la muraille?...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias