La pénurie de logements perdure dans le canton de Neuchâtel

Le canton de Neuchâtel est toujours en situation de pénurie de logements, même si le nombre d'appartements vacants est en hausse. Avec 1117 objets disponibles, mais avec un taux de vacance de 1,30 %, la situation demeure «tendue». Ce sont les conclusions de l'enquête annuelle sur les logements vacants réalisée par l'Office cantonal de statistique.

29 oct. 2010, 10:28

Par rapport à juin 2009, le nombre de logements vacants a augmenté dans tous les districts excepté Boudry. C'est dans le district du Locle que la hausse est la plus forte avec 108 objets supplémentaires.

En 2010, sur l'ensemble du canton, 68 % des appartements vacants se trouvent concentrés dans les districts de La Chaux-de-Fonds avec 406 objets et celui du Locle avec 360 objets. Le district du Val-de-Ruz propose 41 appartements, celui du Val-de-Travers 95 alors que Neuchâtel a 130 appartements vacants.

Au 1er juin 2010, le canton comptait 139 logements d'une pièce, 204 de deux pièces, 416 de trois pièces et 358 de quatre pièces.

Mais malgré ces disponibilités, la situation de manque perdure. Cela étant donné le taux de vacance inférieur à 1,5 % qu'affichent trois des six districts du canton. Le taux de vacance est calculé en rapportant les effectifs de logement vacants à l'ensemble du parc de logements.

Au niveau du loyer, au niveau cantonal, deux hausses sont observées. Elles concernent les logements d'une pièce (+22 francs) et de six pièces(+156 francs). Quant aux logements de trois à cinq pièces, ils coûtent légèrement moins chers. /comm-asm