Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Ligue nationale B se fait gentiment sa place à la TV

Pour la première fois de la saison, le HCC aura les honneurs du direct télévisuel ce soir à Sierre (20h30). Chaque jeudi la chaîne SSF propose un match de LNB. Bleuwin TV étendra l'offre à la Suisse romande dès l'an prochain.

19 nov. 2009, 18:00

Depuis la fin septembre, la Ligue nationale B s'est trouvé un espace dans la petite lucarne. En effet, la chaîne SSF diffuse chaque jeudi (à 20h30) un match en direct. Pour la première fois ce soir à Sierre, le HCC aura droit à son direct.

On s'empressera de préciser que les Romands ne peuvent accéder à ces retransmissions que via internet (www.internettv.ch) pour l'instant. Dès le 1er janvier, les abonnés à Bluewin TV pourront également en profiter.

Toutefois, certains chanceux y ont déjà accès, via le câble, dans les régions limitrophes. Gary Sheehan, résident fribourgeois, en fait partie et en profite bien. «J'ai suivi autant de rencontres que possible», glisse l'entraîneur chaux-de-fonnier. «C'est une chaîne qui met l'accent sur les sports «bien suisses», avec aussi du handball ou du curling, par exemple.»

Sur la LNB de hockey, la chaîne ne fait pas les choses à moitié, puisqu'un plateau est organisé chaque vendredi midi pour revenir sur le match de la veille. «La réalisation est très bonne et c'est une belle vitrine pour la LNB», continue Gary Sheehan.

Du côté de la Ligue, on se frotte déjà les mains. «Le jeudi a été choisi pour ne pas entrer en concurrence avec la LNA ou la Ligue des champions de football le mardi. SSF souhaite un jour fixe pour pouvoir fidéliser son public», révèle le directeur Denis Vaucher. «On n'en est qu'au début, mais c'est un grand succès.» «Les audiences sont secrètes, mais cela oscille entre 80 000 et 110 000 téléspectateurs», dévoile Willy Vögtlin, convocateur auprès de la Ligue. «Cela représente entre 4,7 et 6,4% de parts de marché. Ces chiffres sont étonnants dans le bon sens du terme. Je suis convaincu que c'est une bonne idée, une belle vitrine pour les clubs, qui peuvent vendre des espaces publicitaires (réd: voir ci-contre).» Et personne n'a été lésé dans l'aventure. Tout le monde, excepté Ajoie, a «reçu» un match en direct entre fin septembre et la fin de l'année.

«Dès janvier, cela deviendra encore plus intéressant pour les Romands. Avec La Chaux-de-Fonds, Lausanne, Ajoie et Sierre, les derbies seront nombreux et intéressants», termine Willy Vögtlin. /EPE

Votre publicité ici avec IMPACT_medias