Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La légèreté de deux funambules belges

Une invitation au voyage, à saisir à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel.

13 mars 2012, 00:01

"La tragédie comique", c'est une lucarne ouverte sur la grâce, le talent et l'intelligence".

"La tragédie comique" est une pure merveille". Belge, québécoise ou parisienne, la presse ne tarit pas d'éloges sur le travail de la Fabrique imaginaire, à l'affiche demain au Théâtre de La Chaux-de-Fonds, avec cette "Tragédie comique" de haute renommée, puis la semaine prochaine au théâtre du Passage à Neuchâtel, avec "Voyage - 1er épisode".

D'Eve Bonfanti et Yves Hunstad, deux Belges soudés depuis 23 ans, on nous dit qu'ils sont d'intrépides brouilleurs de codes scéniques, d'audacieux voyageurs de l'imaginaire. Des voyageurs au long cours, qui n'hésitent pas à donner du temps au temps, d'inscrire chacun de leur spectacle dans un lent mûrissement et de longues tournées.

Tout à la fois célébration du théâtre et performance inégalable de comédien, "La tragédie comique" consacre un dialogue, subtil et ludique, entre un acteur et son personnage, alors que "Voyage"...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias