Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La «Grande forêt» est désormais orpheline...

09 juin 2016, 01:16
Andre Paratte et sa femme realise des docs naturalistes



Chezard, 04 01 10 

PHOTO DAVID MARCHON

«La ‘Grande forêt’ est orpheline»... Le cinéaste André Paratte nous a quittés dans sa 85e année. Son ami de toujours Marcel Jacquat lui a rendu hommage lors de la cérémonie d’adieu, mardi à La Chaux-de-Fonds.

André Paratte, homme de cœur, extrêmement cultivé, d’une sensibilité aiguë, pétri d’humanisme et de bonté, avait tourné en 1968 cette «Grande forêt», «un formidable poème d’amour pour la nature résumant en un peu moins d’une heure l’homme qui est derrière la caméra», le saluait Marcel Jacquat.

Ce natif de Saignelégier devenu ingénieur ETS (il avait fait ses études au Technicum du Locle) avait depuis tout petit deux grandes passions: la nature et le cinéma, un goût qui lui avait été donné par les projections de l’Armée du salut!

Le respect et l’éthique

Dès 1968, André Paratte se consacre au cinéma: cinéaste, producteur, documentaliste, naturaliste, correspondant pour la Télévision Suisse romande, pédagogue comme enseignant aux ACO......

Votre publicité ici avec IMPACT_medias