La Chaux-de-Fonds: une vente aux enchères artistique pour soutenir la grève féministe du 14 juin

Près de trente artistes vendront leur art au plus offrant pour la bonne cause ce vendredi 8 mars, à Bikini Test.

05 mars 2019, 12:41
Arthur Henry en septembre dernier, au Neuchâtel Arts Festival.

«2019, année de la meuf?», interroge avec une pointe d’espoir la section neuchâteloise du Collectif pour la grève féministe du 14 juin à venir. En tous les cas, ses membres ont mis les bouchées doubles pour organiser, ce vendredi 8 mars, à Bikini Test, une soirée des droits de la femme qui parvienne à éclipser les offres déplacées sur la lessive, les petites culottes et les robots ménagers… qui, oui, existent toujours.

Près de trente artistes régionaux ont accepté de mettre un «morceau» de leur savoir-faire aux enchères pour la bonne cause, en offrant leur participation au Collectif qui cherche un soutien financier afin de préparer au mieux la grève du 14 juin.

Entre celles et ceux dont le nom n’est plus à faire, et les autres dont le talent ne demande qu’à être découvert, ce melting-pot artistique promet de belles surprises: les musiciens Arthur Henry et Florence Chitacumbi, le plasticien Manu Perrin, l’écrivaine Odile Cornu, l’illustratrice Catherine Louis ou encore le photographe Guillaume Perret se prêteront au jeu des enchères. La suite de la soirée sera assurée par les soubresauts musicaux des Lausannoises de The Black Shoe’s Button, et les Chaux-de-Fonniers Giulia Dabalà, ainsi que JulY. Et on lève le poing!

 

Infos pratiques

Bikini Test, à La Chaux-de-Fonds, le vendredi 8 mars. Super vente aux enchères à 20h, concerts entre 22h et 2h, à prix libre.