La Chaux-de-Fonds: les Etranges nuits du cinéma font le plein

Jeudi soir, le Temple allemand à La Chaux-de-Fonds affichait complet. La faute à la fameuse soirée des "Courts-mais-trash", soirée des Etranges nuits du cinéma consacrée aux courts-métrages. Ambiance.

03 avr. 2015, 14:17
La soirée des "courts-mais-trash" s'est déroulée à guichets fermés, jeudi soir au Temple-allemand.

Un appareil-photo installé entre deux seins en papier mâché et un décibélomètre caché dans un pénis de deux mètres de haut. Tels étaient les instruments utilisés hier soir par le comité de 2300 Plan 9 pour mesurer le succès des films diffusé hier soir dans le cadre de la soirée des "Courts-mais-trash".

Consacrée exclusivement aux courts-métrages, la soirée, l'une des plus populaire de la semaines des Etranges nuits du cinéma, s'est déroulé à guichets fermés au Temple allemand à La Chaux-de-Fonds. A 20 heures déjà, soit une heure après l'ouverture des portes, près de la moitié des billets avaient trouvé preneur.

La soirée a été marquée par la remise du prix du meilleur "mini-court de Grrif". Concours pour lequel tout un chacun était invité à envoyer ses productions. Le vainqueur était désigné à l'applaudimètre. Le film gagnant, intitulé "L'Attaque des arbres momies" montrait bel et bien un homme pris d'assaut par quatre palmiers. Immobiles. Sur une terrasse. Rien à voir donc avec le thème imposé "Buvez, éliminez!". Pourtant il a séduit le comité. "Cela montre qu'il suffit d'avoir une idée rigolote et d'être débrouille.", commentait Ababakar, co-président du festival. "Tout à fait l'esprit de 2300 Plan 9."

La soirée s'est poursuivie avec la Nuit des courts-mais-trash. Plus de 230 minutes d'hémoglobine, de zombies et d'absurdités en tout genre. Un jury, composé de professionnels était présent pour désigner les meilleures productions. La remise des prix aura lieu dimanche soir.