Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Chaux-de-Fonds: Bikini Test s'offre un nouveau look pour ses 25 ans

C'est la rentrée à Bikini Test. Et pas n'importe laquelle. A l'occasion des 25 ans de la salle chaux-de-fonnière, sa gestionnaire, l'association KA, a choisi de lui offrir un relooking graphique complet. Côté musique, cette première partie de la saison marquera leur retour sur la scène de la Joux-Perret de plusieurs artistes internationaux.

06 sept. 2016, 14:41
/ Màj. le 07 sept. 2016 à 10:00
Vouipe ouvrira la nouvelle saison le samedi 17 septembre.

Un bon coup de bistouri. Arrivées à un certain âge, nombreuses sont les personnes à se laisser tenter par un passage sur le billard. C'est le cas de Bikini Test qui fête cette saison ses... 25 ans d'existence. L'association KA, gestionnaire de la salle de concert chaux-de-fonnière a choisi cette année symbolique pour lui offrir un relooking graphique complet.

Au programme, un nouveau logo, un nouveau site internet et une ligne graphique entièrement revisitée que les aficionados de bons sons découvriront sous peu, en amont de l'ouverture de saison le 17 septembre prochain. Une ouverture assurée par les Suisses de Vouipe.

"Vivre avec son temps"

L'idée derrière cette refonte? "Dynamiser le tout afin que Bikini Test vive avec son temps", explique le graphiste chaux-de-fonnier Alexandre Bauer, assisté dans ce projet par deux stagiaires, l'Imérien Anthony Sommagio et la Biennoise Caroline Sanchez. Et d'illustrer: "Le logo n'avait, peu ou prou, pas été retouché depuis 25 ans."

Cordes de guitare, bras s'agitant vers le ciel, symbole de rassemblement voire métaphore des essais atomiques sur l'atoll de Bikini en 1946 qui ont donné son nom à la salle, le logo se veut riche de sens. Et le signe que le club chaux-de-fonnier se meut dans la bonne direction.

"Le milieu se professionnalise", affirme ainsi la présidente, Sabine Fischbacher. "Les liens avec les autres clubs de Suisse romande comme la Case à chocs à Neuchâtel ou l'Amalgame à Yverdon sont également plus forts. Le désir d'échanger n'est plus tabou, au contraire, c'est devenu une force."

Mais alors, pourquoi ne pas avoir organisé un événement similaire à celui mis en place pour les 20 ans de la salle en mai 2012? Soit trois jours de festivités musicales?

"Organiser un événement de trois jours demande beaucoup de temps, de moyens et d'énergie. Nous avons préféré investir cela sur toute la saison et nous axer sur de belles dates durant l'année", explique Sabine Fischbacher. Et de rappeler que Bikini Test fonctionne à 90% grâce à l'investissement de bénévoles.

Le retour de groupes mythiques

Ainsi, ce ne sont pas moins de 21 dates qui sont prévues pour la première partie de la saison, jusqu'à fin novembre. Une ligne directrice? "Il y avait la volonté de faire revenir plusieurs groupes qui ont marqué l'histoire de Bikini Test", affirme son programmateur Joan Dubois.

Les Français de Lofofora, déjà venus en 2007, feront ainsi leur retour ce mois de novembre sur la scène de la Joux-Perret. Idem pour les Britanniques de Foreign Beggars venus en 2010 et les Américains de Pro-Pain dont le premier concert chaux-de-fonnier date tout de même de 2001. Cela ne nous rajeunit pas.

Parmi les autres concerts attendus, on mentionnera également la venue d'Electric Electric (en photo ci-dessous) et de Papier Tigre, deux groupes qui faisaient partie du projet la Colonie de Vacances.

Aux fans de metal agressif et ravageur, retenez la date du 21 octobre.  Les Français de Plèvre ne feront pas de cadeau à vos tympans. Enfin, les artistes locaux ne seront pas oubliés avec deux vernissages: celui de KoQa Beatbox et celui de Monster Sound.

De quoi trouver son bonheur, d'autant plus que les concerts en semaine, nouveautés lancées l'an dernier, seront reconduits. Vaste programme donc. Et Sabine Fischbacher de conclure: "En 1991, je ne suis pas sûre que les fondateurs de Bikini Test ont pensé que cela existerait toujours 25 ans plus tard."

Votre publicité ici avec IMPACT_medias