La Chaux-de-Fonds: Antonio Coelho a fermé les portes de la discothèque Le Prestige

La discothèque "Le Prestige", à La Chaux-de-Fonds est plongée dans le noir et le silence. Le patron, Antonio Coelho, ne peut plus honorer les factures. La fréquentation, en baisse, a nui à la bonne marche des affaires.

17 avr. 2015, 18:41
Antonio Coelho discotheque "Le Prestige".


LA CHAUX-DE-FONDS 17 04 2015
Photo: Christian Galley

Lorsqu'Antonio Coelho a repris la discothèque Le Phénix, à La Chaux-de-Fonds, en 2010, il l'a rebaptisée Le Prestige et a eu envie de faire venir des artistes sur scène, pour réinsuffler une nouvelle dynamique au lieu. Ambitieux, enthousiaste, il voyait la vie en rose. Le monde a d'abord afflué. Certains soirs, le 84 rue Léopold-Robert a accueilli plus de 1000 personnes. Puis dès 2012, la fréquentation a baissé. Dramatiquement.

Depuis quelques semaines, la boîte, aux airs de Titanic à colonnes romaines, d'une surface d'environ 600 à 700 m2 étalés sur deux étages, est plongée dans le noir et le silence. 

En mars, elle a fermé ses portes. Le tenancier attend de savoir comment affronter la situation, difficile financièrement. Plein de bonne volonté, angoissé par demain, il souhaite régler la situation et mettre un point final à ses soucis de loyers impayés. D'autres factures sont également en souffrance. La faute à des charges bien plus lourdes que les entrées en discothèque, ces deux dernières années.

Plus dans nos éditions payantes de samedi.