Réservé aux abonnés

La chaleur du bois pour Le Landeron

Les autorités et Viteos planchent sur la création d'un chauffage à distance alimenté en combustible local. Une enquête a permis de mesurer l'intérêt pour le projet.

21 avr. 2015, 00:01
data_art_9045147.jpg

Les Landeronnais seraient-ils susceptibles de se laisser tenter par le chauffage à distance (CAD)? A priori oui, si l'on se base sur le résultat de l'enquête réalisée dernièrement dans le village. Sur les 179 questionnaires envoyés, 99 propriétaires d'immeubles se sont donné la peine de répondre (taux de retour de 55%). Cinquante-cinq se déclarent vivement intéressés par le passage d'un chauffage utilisant un combustible fossile à un système utilisant des énergies renouvelables. Dix-neuf se disent éventuellement intéressés contre 22 qui ne manifestent aucun intérêt pour la chose. A ce stade du...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois