L'Université de Neuchâtel célèbre son premier siècle d'existence

29 avr. 2009, 15:38

Diverses manifestations vont marquer à partir du mois de mai le centième anniversaire de la fondation de l'Université de Neuchâtel. La rectrice Martine Rahier a présenté aujourd'hui le programme des événements.

L'Université de Neuchâtel a été créée le 18 mai 1909 à la faveur d'un décret du Grand Conseil (vidéo ci-dessus). Celui-ci élevait au rang d'université l'Académie de Neuchâtel, fondée en 1838 par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III. La compétence de décerner des doctorats était à l'époque ce qui distinguait une université d'une académie.

Plus petite de Suisse

En 1909, l'Université de Neuchâtel abritait 142 étudiants, contre 3800 aujourd'hui. L'institution occupe désormais une trentaine de bâtiments répartis dans la ville. Plus petite université de Suisse, le site neuchâtelois s'est maintenu grâce à son ambition de viser l'excellence, a déclaré Martine Rahier.

Selon la rectrice, l'introduction du système de Bologne permet aux petites universités de conserver leurs domaines d'excellence. La taille du site neuchâtelois n'affecte pas son rayonnement hors du canton, dès lors que les moyens consacrés à ses pôles de compétence restent à la hauteur des ambitions.

Publications

Le dernier numéro de la revue «UniNews», ainsi qu'un livre à paraître cet automne aux Editions Gilles Attinger, retracent les principales étapes du développement de l'institution neuchâteloise. Des personnalités comme Max Petitpierre, Denis de Rougemont, Jean Piaget, Agota Kristof, Dick Marty ont été formés à Neuchâtel.

Le physicien Charles-Edouard Guillaume, Prix Nobel en 1920, et le philosophe Fernand Buisson, Prix Nobel de la paix en 1927, ont aussi fréquenté l'Université. Une exposition consacrée aux membres éminents de l'institution sera organisée du 2 au 13 juin à Maladière Centre à l'enseigne d'»Un siècle de talents». /ats-réd

Plus d'informations: www.unine.ch/centenaire

VIDEO:
Interview de Jean-Jacques Clémençon, secrétaire général de l'Université de Neuchâtel. /ng

Académie fondée par le roi de Prusse

C'est le 18 mai 1909 que, par un décret du Grand Conseil neuchâtelois, l'Académie de Neuchâtel - fondée en 1838 par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume III - a été promue au rang d'université, ce qui lui permettra désormais de délivrer le titre de docteur. Cette décision du Grand Conseil neuchâtelois consacrait la reconnaissance de la qualité de l'institution. Elle exprimait également la confiance des autorités en l'avenir et leur volonté d'assurer à ce pays une formation supérieure dans tous les domaines du savoir. /Extrait du communiqué de presse

Programme du centième (extraits)

Faculté des sciences: samedi 9 mai, UniMail, 10h à 19h, journée portes ouvertes «Les sciences en fête à l'UniNE». Dès 19h30, un grand spectacle «les sciences en fête avec le Prof. Nimbus».

Faculté de droit: jeudi 14 mai, Temple du Bas, 17h30-19h30, conférence «Passion de défendre et art de l'éloquence», avec Maître Jacques Vergès et «l'Eloquence se meurt, l'Eloquence est morte» par Maître Marc Bonnant.

Faculté des lettres et sciences humaines: samedi 13 juin, aula des Jeunes-Rives, 10h30-12h, dialogue «Dans la fabrique du dictionnaire. Les mots: de la folie à l'ordre» Linguiste et lexicographe de renommée internationale, Alain Rey est le rédacteur en chef des éditions Le Robert.

Faculté des sciences économiques: samedi 13 juin, aula des Jeunes-Rives, 16h30-18h30, grand débat «L'économie du savoir».

Faculté de théologie: mardi 16 juin, Cité universitaire, 18h15-19h45: Réflexion «Guérison miraculeuse et exorcisme. Interprétations théologiques et anthropologiques» suivie d'un café théologique.

Institut d'histoire de l'art et de muséologie: du mardi 2 juin au samedi 13 juin 2009, La Maladière Centre, Neuchâtel, exposition du 100e «Un siècle de talents». Cette exposition sera présentée également à La Chaux-de-Fonds, Bienne et Porrentruy.

D'autres manifestations prendront un éclat tout particulier en 2009. Notamment la Fête de l'Uni, qui soufflera ses 25 bougies, le 20 mai prochain. Le Dies academicus clôturera cette année jubilaire le 7 novembre. Il aura lieu exceptionnellement au Temple du Bas. /comm