Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'union en diamant d'Alida et Rémy Gigon

13 déc. 2010, 07:45

Alida (née Glimmerveen) et Rémy Gigon se sont connus il y a exactement 60 ans à Rotterdam, aux Pays Bas. Le coup de foudre eut lieu à la sortie d'un cinéma où Rémy s'est rendu par hasard avant d'embarquer sur un navire en partance pour l'Amérique…

Depuis lors ils ne se sont plus quittés, unis pour le meilleur et pour le pire! Après quelques aller et retour Suisse - Hollande pour choisir leur nid, ils optèrent pour Moutier où Rémy retrouve la «fabrique», Tornos, où il a fait son apprentissage de mécanicien de précision. Alida apprend rapidement le français sur le tas, travaille un peu à domicile et retourne se ressourcer de temps en temps en Hollande chez ses parents à Heijplaat, village de rescapés situé au milieu du port de Rotterdam, bombardé pendant la guerre…

Ça c'est pour le meilleur, le «pire» vint ensuite: quatre enfants qui débarquent l'un après l'autre tous les deux ans! Un peu à l'étroit dans le 3 pièces et demi de la Courtine, une délocalisation de l'entreprise Suiza en vue, une famille amie que l'on a pas envie de perdre et les voilà déménagés à La Chaux-de-Fonds, rue des Crêtets 141. C'était en juillet 1966, le FCC et Portescap se portaient encore à merveille!

La famille s'agrandit de 12 petits enfants. Alida et Rémy restent fidèles à La Chaux-de-Fonds, même s'ils passent une partie des beaux week-ends dans leur caravane à la Tène-Plage qu'ils apprécient particulièrement.

Alida va aujourd'hui sur ses 83 ans, elle se porte comme un charme et fait même encore parie des Amis-Gym. Elle s'occupe de personnes seules et leur tient volontiers compagnie autour d'une tasse de thé ou d'un verre de vin!

Quant à Rémy, bientôt 90 ans, se remet doucement d'une opération au genou mais bricole encore volontiers dans son garage. Il préfère rester tranquille à la maison et serait plutôt fan de «L'Impar» ou de la TSR! /réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias