Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'histoire romancée de réfugiés huguenots exilés à Neuchâtel

Un descendant de la famille Carbonnier raconte l'histoire des "Orfèvres de Millau".

10 déc. 2011, 00:01
data_art_5561843

Les Carbonnier, c'est comme les rois de France, il y a Jacques I, II, III; puis Paul-Louis I, II. Les épouses, elles, sont nées de Boyer, de Malrieu, Coulon, Dardel, Du Pasquier... Descendant de cette ancienne famille neuchâteloise, Jean-Jacques Chappuis retrace dans un livre l'épopée de ses aïeux originaires de Millau, en France, bastion du protestantisme sous Louis XIV. Mêlant recherches historiques, généalogiques et un brin de fiction, "Les orfèvres de Millau" apportent un éclairage original sur les nombreux réfugiés huguenots aux patronymes bien de chez nous.

Né à Neuchâtel, Jean-Jacques Chappuis, 69 ans, a effectué l'essentiel de sa carrière de directeur commercial à l'étranger et en terre vaudoise. Aujourd'hui à la retraite, ce féru d'histoire et de généalogie n'en cultive que plus passionnément sa fibre neuchâteloise.

Vous vous sentiez un devoir de mémoire envers vos ancêtres pour vous lancer dans une telle aventure?

En quelque sorte, oui. Ma grand-mère,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias