Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Jeunes requérants largués en solo

Dans le canton de Neuchâtel, vingt mineurs attendent une protection.

17 juil. 2012, 00:01
data_art_6223807.jpg

Ils sont jeunes, n'ont pas encore atteint la majorité et débarquent seuls en Suisse, où ils viennent demander l'asile. Dans le canton de Neuchâtel, une vingtaine de requérants mineurs non accompagnés - les MNA, dans le jargon migratoire - attendent une réponse de l'Office fédéral des migrations. Considérés comme " vulnérables ", ces migrants particuliers et dont on ne connaît pas grand-chose bénéficient d'une certaine protection. Mais ils n'échappent pas aux règles de l'asile et donc à un renvoi potentiel.

" On ne sait pas bien ce qu'ils ont vécu, ni les raisons pour lesquelles ils sont venus en Suisse, mais rien que le voyage pour arriver en Suisse est une épreuve qui doit être terriblement éprouvante. " Pour Christian Fellrath, chef du Service cantonal de protection de l'adulte et de la jeunesse (Spaj), il est primordial d'encadrer ces jeunes migrants, quels que soient leurs motifs. " Mais attention! Ils...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias