Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Indigne de son rang

Un nouveau doublé de Moreno Merenda n'a pas suffi pour que Neuchâtel Xamax s'impose à Locarno. Trop sûrs de leur fait, les Xamaxiens ont déjoué et se sont fait rejoindre. Grâce à la victoire de Servette à Kriens, ils reviennent toutefois à deux points des Lucernois. Inadmissible. Tous les observateurs et nombre de Xamaxiens étaient d'accord au terme du match de samedi. «Dans notre situation, nous n'avons pas le droit d'égarer des points de cette manière.» Remonté comme un coucou, Gérard Castella se disait «non pas déçu, mais fâché» après le nul concédé au Lido, où les Neuchâtelois, à défaut de la jambe, ont levé le pied de manière coupable.

30 avr. 2007, 12:00

Et pourtant, les visiteurs avaient fait le plus dur. En deux temps. Après moins de trois minutes, Merenda prouvait qu'il n'avait pas l'intention d'interrompre son insolente série de buts. Neuchâtel Xamax dominait son sujet, mais ni Szlykowicz ni Lombardo ne parvenaient à enfoncer le clou. Mais, à l'extérieur, les «rouge et noir» ne se sont pas montrés aussi souverains qu'à domicile. Hassell trouvait la barre avant que Zuberbühler doivent s'employer devant Senger.

Deux avertissements sans frais que Neuchâtel Xamax prenait au sérieux. Merenda réussissait son 19e but de l'exercice pour doubler la mise. «Nous devons savoir gérer ce genre de situation. A 2-0, nous devons serrer les boulons, boucler l'affaire. A ce moment-là, Locarno était au bord du précipice. Nous n'avons pas maîtrisé. Pire, nous les avons remis dans le match» pestait Gérard Castella.

Dès cet instant, les Neuchâtelois ont arrêté de jouer. «Nous avons voulu jouer au chat et à la souris, ridiculiser l'adversaire. Nous avons fait n'importe quoi. C'est incroyable, pourtant je n'avais pas des gamins sur le terrain et nous n'avions pas Manchester United en face de nous» reprenait le Genevois. Après 429 minutes d'invincibilité, «Zubi» devait plier devant Osella. Et les Tessinois de plonger les Xamaxiens dans un doute incompréhensible. Si Zuberbühler repoussait l'échéance, il ne pouvait rien sur l'égalisation de Senger. «D'un coup, mes joueurs ont tout oublié. Nous avons perdu un nombre incalculable de ballons à mi-terrain» grognait Gérard Castella. Un but que les Tessinois ont eu le mérite d'aller chercher, bien aidés tout de même par les Xamaxiens.

Et si Coly trouvait la barre dans le temps additionnel, les «rouge et noir» ont aussi failli tout perdre à la 96e minute. Heureusement pour eux, Burla s'est montré d'un rare égoïsme, alors que trois de ses coéquipiers étaient venus lui prêter main-forte face à Bättig et Zuberbühler. «Nous avons failli perdre. Mais le problème est mental» analysait Gérard Castella. «Nous leur offrons cette occasion en jouant un corner en deux temps, alors que nous ne le faisons jamais.»

Au final, Neuchâtel Xamax n'a toujours pas gagné hors de ses terres en 2007. Mais Lombardo et consorts ont surtout manqué une superbe occasion de reprendre la tête à Kriens, battu à domicile par Servette. «Dans notre situation, et quand on gagne 2-0 à l'extérieur, on n'a pas le droit d'égarer des points.» Gérard Castella avait de la peine à s'en remettre. Pourtant, Neuchâtel Xamax devra encore voyager à trois reprises jusqu'au terme de la saison. Il faudra donc penser à gagner aussi ailleurs qu'à la Maladière. / EPE

LOCARNO - NEUCHÂTEL XAMAX 2-2 (0-19 Lido: 970 spectateurs. Arbitre: M. Wermelinger. Buts: 3e Merenda 0-1. Bah lance Merenda en profondeur. Buteur contrôle dans la course et, de l?orée des 16 mètres, loge le cuir dans la lucarne. Superbe. 52e Merenda 0-2. Besle fait mu-muse avec Cirillo et lance Lombardo. Le capitaine adresse un centre parfait à Merenda, qui conclut, de la tête, au premier poteau. 55e Osella 1-2. La défense xamaxienne dégage mal un centre. Osella est bien seul aux 20 mètres, adresse une frappe sèche au premier poteau. 86e Senger 2-2. Giovannari manque complètement sa volée sur un coup de coin mal renvoyé par la défense xamaxienne. Le ballon arrive dans les pieds de Senger, qui, de cinq mètres, contrôle et ajuste Zuberbühler. Locarno: Di Benedetto; Osella, Ferranti (58ème Jelmorini), Rezzonico, Giovannari; Burla, Frrokaj, Gigantelli (55ème Ciana), Grossi (46ème Senger); Hassell, Cirillo. NE Xamax: Zuberbühler; Geiger, Besle, Quennoz, Bah; Lombardo (61ème Nuzzolo), Bättig, Mangane, Szlykowicz; Merenda (84ème Sehic), Coly. Notes: soirée agréable, pelouse en bon état. Locarno sans Immersi ni Frigomosca (suspendus). Neuchâtel Xamax sans Melunovic, Casasnovas (blessés), Muñoz (suspendu), Witschi, Faivre (avec les M21) ni Gentile (pas convoqué). 21e: tir de Hassell sur la transversale. 93e: déviation de la tête de Coly sur la transversale. Avertissements: 33e: Osella (jeu dur), 69e: Besle (jeu dur), 82e: Nuzzolo (antijeu), 90e: Mangane (jeu dur). Coups de coin: 6-1 (2-4).
Votre publicité ici avec IMPACT_medias