Réservé aux abonnés

Ils vont chercher la neige ailleurs

"Exilés", trois skieurs compétiteurs neuchâtelois racontent leur choix.
10 janv. 2015, 00:01
data_art_8743231.jpg

Jamais entendu parler de Loïc Meillard? Pourtant ce talent précoce, né à Neuchâtel, donne aujourd'hui même ses premiers coups de latte en Coupe du monde, lors du mythique slalom géant d'Adelboden (voir en page 21). Membre du cadre C de Swiss-Ski, l'apprenti employé de commerce (dans une banque) fait donc son entrée dans le Cirque blanc à seulement 18 ans, une année plus vite qu'un certain Didier Cuche. Les grands débuts du skieur des Bugnenets nous ramènent en 1993. Trop vieux pour que le canton de Neuchâtel se souvienne qu'il est capable de "sortir" des champions? Evidemment non!

La vérité, c...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois