Votre publicité ici avec IMPACT_medias

HCC et YS Neuchâtel: tac-tic

06 oct. 2007, 12:00

Avec Gary Sheehan Coire - La Chaux-de-Fonds Bonne humeur et tension régnaient hier aux Mélèzes à l?heure de l?entraînement. Gary Sheehan a échappé de peu à l?«Oscar» de la semaine et pouvait souffler dans son vestiaire. «On a remis un peu de piment à ce pari du vendredi» rigolait-il. «Ce n?était pas facile, car je n?étais pas chaud. En plus, la glace n?était pas bonne.» Ce soir c?est bien depuis le banc que le coach des Mélèzes dirigera son équipe à Coire. «Encore un long déplacement, en plus face à une équipe qui était au repos mardi et qui jouera avec un nouvel étranger (Brulé)» souligne le Québécois. «Nous entrons dans une phase (réd: matches contre Coire, YS Neuchâtel et Martigny) où nous devons refaire des points après deux matches sans pouvoir ramener trois unités. Je préfère me rendre à Coire avec l?obligation de gagner, les gars seront plus concentrés.» Afin de redynamiser son power-play, le mentor chaux-de-fonnier a choisi de dissocier ses deux étrangers Roy et Forget, comme dans l?alignement normal. «L?adversaire sera ainsi obligé de s?adapter» espère-t-il. «J?ai aussi remis Pochon avec Roy et Neininger à 5 contre 5, alors que Botta jouera aux côtés de Pasqualino, avec qui il s?entend bien. Il faut aussi que les gars provoquent plus leur chance en tirant plus. Nous devons revenir à une certaine base. Il faut qu?on parvienne de nouveau à marquer aux bons moments, comme en début de saison.» Michael Bochatay (blocage au dos) est incertain pour cette partie, Alain Pasqualino (adducteurs) et Roman Botta (dos) seront sur pied. «Je ne sais pas quels juniors élites je vais prendre, tout dépendra du match contre Berne (hier soir)» signalait Gary Sheehan avant de s?en aller commenter le match Berne - FR Gottéron pour une radio. /jce Avec Alain Pivron YS Neuchâtel - Martigny Battus à domicile par la Suisse M20 jeudi (6-9), les «orange et noir» se doivent de corriger le tir devant les Valaisans (20h). Et Alain Pivron sait ce qu?il faut améliorer. «La préparation du match n?était pas bonne. Nous n?étions tout simplement pas prêts à jouer. Cela doit désormais servir de leçon, c?est déjà la troisième fois que ça nous arrive cette saison» peste le Français. Point positif, ses gars ont tout de même réagi dans le dernier tiers temps. «On savait que la messe était dite, mais il y a tout de même eu un sursaut d?orgueil» confirme le «Pif», qui constatait tout de même amèrement que son équipe «n?avait pas joué durant les deux tiers du match». La défaite face aux M20 «oubliée», c?est vers Martigny qu?Alain Pivron se tournait. Avec des soucis liés à son contingent. «Je ne sais pas quelle équipe j?aurai à disposition» relance le boss du Littoral. En effet, des gros points d?interrogation planaient au-dessus de la présence d?Abplanalp, Hezel, Genazzi et Hasani. FR Gottéron décimé par les blessures, Serge Pelletier pourrait fortement piocher à YS Neuchâtel. «Dans ces conditions, il est impossible de savoir à quoi nous pourrons prétendre» livre Alain Pivron. Si les soucis ne devaient pas s?améliorer du côté de Saint-Léonard, Alain Pivron serait fort emprunté. Personeni et Scheidegger (Tramelan) viendraient alors patiner au Littoral. En revanche, Schär, Aebersold et Bielmann sont toujours sur la touche. Lussier ? touché aux adducteurs contre la Suisse M20 ? est également hors course. Dorthe (Nord Vaudois), qu?Alain Pivron voulait rappeler est malade. «Martigny monte en puissance» note encore le «Pif». «Mais le pire est d?avoir des regrets. Ce qui m?énerve le plus, c?est que nous ne perdons pas des points, nous les offrons aux adversaires.» /epe

Votre publicité ici avec IMPACT_medias