Réservé aux abonnés

Fin de chantier en vue au Coq-d'Inde

Les surfaces commerciales qui abritaient un antiquaire et un vidéoclub seront bientôt occupées par une seule enseigne, Crise de bourge. Derrière elle, une décoratrice de la région.

11 oct. 2014, 00:01
data_art_8468050.jpg

Elle cherchait 30 m2 pour s'installer sur Neuchâtel. Andrée Ortlieb s'est retrouvée avec... 300 m2! Actuellement en travaux, le lieu qui abritait à la fois un antiquaire et un vidéoclub, à la place du Coq-d'Inde, accueillera ses premiers clients à la fin du mois.

Andrée Ortlieb est décoratrice d'intérieur depuis quelques décennies à Cortaillod, sous l'enseigne Crise de bourge. Sa "maison-mère" est sise depuis 12 ans dans l'usine de sanitaire de feu son père. L'an dernier, elle a ouvert une galerie d'objets insolites à La Chaux-de-Fonds. Celle-ci est fermée depuis l'été suite à d'importants dé...