Faire la fête pour mieux se connaître

03 nov. 2010, 12:31

Avoir une église à portée de main, ce n'est plus possible. Depuis la fusion, en 2003, la paroisse réformée de La Chaux-de-Fonds, c'est tout le district, ou presque. «Et on se connaît mal. On s'éloigne les uns des autres au lieu de se rapprocher», constatent Vincent Schneider et Christine Phébade, coprésidents de la vente paroissiale qui a lieu vendredi et samedi. D'où la nécessité de faire des ponts. Et déjà entre générations: ainsi, les enfants partiront à la chasse au trésor samedi matin, avec des aînés qui leur raconteront des anecdotes de leur vie.

Autre nouveauté: un espace spirituel sera à disposition, à la demande des paroissiens eux-mêmes, avec la présence permanente d'un pasteur. Vendredi, une classe des Gentianes présentera un spectacle pour l'heure du thé, Lucette Evard animera l'après-midi à l'accordéon, et, le soir, à 20h, la «Philantroupe» jouera «D'après nature... ou presque». Samedi, Stéphane Gillard, au piano, animera l'apéritif avec des chansons des enfants. Et dès 14h, place au groupe folklorique «Rosas de Portugal». Sans oublier repas chauds, petites tresses du petit déj' et les stands de toutes sortes, y compris tombola, brocante et bouquinerie. En arrière-fond, la générosité des petits commerçants malgré la crise, et le soutien d'une bonne cinquantaine de bénévoles. /cld

Vente paroissiale vendredi 11h-22h, samedi 10h-17h à la salle communale (Maison du peuple), rue de la Serre 68 à La Chaux-de-Fonds