Réservé aux abonnés

En perte de vitesse, les libraires suisses font la grimace

Le prix du livre a chuté l’an dernier, mais le consommateur n’en a que peu profité. Les acteurs du marché accusent notamment le franc fort.

16 févr. 2016, 01:06
Une femme lit un livre avant de le faire dedicacer lors de la 6eme edition de Livre sur les Quais ce samedi 5 septembre 2015 a Morges, Vaud. Pres de 330 auteurs et ecrivains rencontre le public sur les rives du Lac Leman ceci a l'occasion de la rentree litteraire. (KEYSTONE/Laurent Gillieron).. SCHWEIZ LITERATUR "LIVRE SUR LES QUAIS"

Le prix du livre a baissé l’an dernier en Suisse au détriment de la marge des libraires. Pourtant, les consommateurs, grands gagnants de la manœuvre, n’en ont que moyennement profité. «La suppression du taux plancher nous a compliqué la tâche», constate Natacha Décoppet, directrice de la communication chez Payot. «Et tout le monde a dû faire un effort», souligne Patrice Fehlmann, directeur de l’Office du livre de Fribourg (OLF).

Les librairies suisses ont baissé leur prix pour coller à l’euro. Mais ils y ont perdu des plumes, affirment les bouquinistes. «Notre chiffre d’affaires a baissé de 8%:...