Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Du «people» au Pavillon

Jeanine Cicognini sera là, finalement! Sans ses raquettes. La fédération suisse s'est assurée que la «star» blessée viendrait à La Chaux-de-Fonds. ça tombe bien, la TSR joue aussi le jeu. Une cinquantaine d'invités, autorités politiques et partenaires de la manifestation, qui apprécient du haut de la loge VIP le spectacle des premiers grands échanges. Le tournoi principal a commencé. Les organisateurs des championnats de Suisse ont le sourire. D'abord parce que les Chaux-de-Fonniers sont en course pour remporter trois des cinq titres mis en jeu ce week-end au Pavillon des sports. Ensuite parce que Jeanine Cicognini passera leur dire bonjour. La fédération suisse y tenait. Lawrence Chew, le secrétaire général de Swiss Badminton, confirme. «Nous nous sommes assurés par l'envoi d'un courriel que la championne de Suisse en titre ferait le déplacement. C'est une question de PR (réd.: prononcez en anglais).» Plaît-il? «Oui, les relations publiques?» précise l'ex-entraîneur du BCC. La TSR sera contente. «La venue de la 47e joueuse mondiale n'était en aucun cas une condition de la présence des caméras de la TSR, aujourd'hui au Pavillon des Sports» tient à préciser Jean Tripet, le président du comité d'organisation.

03 févr. 2008, 12:00

Entre deux avions, la citoyenne de Brigue n'aurait-elle pas pu souffler un peu, rester dans l'ombre bienveillante des montagnes valaisannes, plutôt que de s'exposer à la lumière des caméras? Réponse - en anglais - de l'intéressée. «Je n'ai pas de problème avec ça. Si on me demande une interview, j'accepte.» Depuis l'Open de Corée, le petit prodige helvétique souffre du dos et d'une légère inflammation du genou. «Mon physio m'a conseillé de prendre une semaine de repos. Mais ça ne me dérange pas de venir à La Chaux-de-Fonds» insiste-elle. Lawrence Chew estime, lui, que la présence de la championne «est nécessaire. Prenons le tennis: le joueur qui entre dans le top 100 se voit infliger des cours d'anglais s'il ne maîtrise pas la langue. Sinon, comment voulez-vous véhiculer son image?»

Véhiculer une image, là est bien la difficulté pour les dirigeants d'une discipline sportive qui bénéficie de peu de visibilité en Suisse. D'autant que la Valaisanne est réputée pour son tempérament de «championne»... «Jeanine sait où se situe son intérêt» coupe Lawrence Chew. On pourrait en dire autant de Swiss Badminton. La fédération suisse n'a plus envoyé personne aux Jeux olympiques depuis 1996. Et les experts s'accordent à dire que la vice championne d'Europe M19 a le potentiel pour rentrer dans le top 10 d'ici deux ans. / VCO

RÉSULTATS Tournoi principal Simple dames: Jaquet (3/4) bat Keller 21-18 21-10. Simple messieurs: Criblez bat Züger 15-21 24-22 21-11, perd contre Rufibach 19-21 15-21. Césari perd contre Dumartheray (5/8) 16-21 21-18 16-21. Zürcher perd contre Razi (5/8) 8-21 18-21 Qualifications : Double messieurs: Voegtlin-Siegenthaler battent Leonhard-Suter 30-29 12-21 21-16, perdent contre Etter-Schmid 11-21 13-21. Criblez-Maillard-Salin perdent contre Quadri-Geijo 13-21 17-21. Maeder-Benoit Steinmann perdent contre Zurkinden-Aebischer 22-24 20-22. Tripet-Tissot perdent contre Schluer-Dumais 23-25 17-21. Monnard-Verdon perdent contre Ciardo-Jenny 19-21 14-21. Andrié-Bonny perdent contre Lander-Ling 14-21-14 12-21. Double dames: Magnin-Rennwald perdent contre Malika et Sarah Golay 17-21 18-21
Votre publicité ici avec IMPACT_medias