Drivermania pour bien rentrer

L'organisation propose un service de raccompagnement Afin d'assurer une cuvée 2006 de Saintimania sans problèmes, les organisateurs ont misé sur la prévention avec l'opération Drivermania. Après des mois de travail et une dernière semaine particulièrement chargée, toute la troupe attend un nombreux public pour un spectacle haut en couleur. Il reste encore des places pour toutes les représentations, sauf pour la dernière. Et pour tous ceux qui désirent profiter au maximum de la fête, les organisateurs ont mis sur pied une nouveauté avec le Drivermania: des chauffeurs reconduiront chez eux en toute sécurité celles et ceux qui auraient abusé de l'accueil du bar. L'idée de base a été suggérée l'année passée par François Lamarche, journaliste - trop tardivement pour la 11e édition, mais reprise cette année par les organisateurs.

13 janv. 2006, 12:00

Pour les soirées du vendredi et du samedi, des équipes de trois chauffeurs, aussi bien masculins que féminins, ainsi qu'un coordinateur sur place seront à la disposition de tous ceux qui ne seront pas en état de repartir au volant.

Récupérer sa voiture

Comme le précise Sébastien Moret, membre du comité, «l'idée principale est de rendre service et de nous rassurer. Toutefois, nous désirons responsabiliser les gens en ne prenant pas en charge leur voiture qu'ils devront récupérer eux-mêmes plus tard.» Roberto Genesi, responsable de Drivermania, souligne que le comité souhaite aussi inciter ceux qui désirent faire la fête à fond à venir directement en train. Un rayon a toutefois été défini pour rendre l'opération possible, les chauffeurs se limiteront donc au secteur La Chaux-de-Fonds, Sonceboz, Tavannes, Saignelégier, Tramelan, tout en restant souples. La «rock'n'drôle attitude» n'aura quant à elle pas de limite pour tous ceux qui, sur scène ou dans le public, feront et apprécieront cette 12e édition du Petit Nouvel An du FC Saint-Imier. / CAZ-Journal du Jura