Réservé aux abonnés

Dispersée, l'informatique publique va se regrouper

En 2020, on traitera les données de tout le canton sur un seul site.
06 janv. 2015, 00:01
data_art_8730396.jpg

Environ 24 millions de francs. C'est le montant que l'Etat de Neuchâtel envisage d'investir d'ici 2020 pour la "relocalisation" du Service informatique de l'entité neuchâteloise (SIEN). Autrement dit du service né de la fusion, en 2008, du Service informatique cantonal et celui de la Ville de La Chaux-de-Fonds.

Par relocalisation, il faut entendre une première étape de regroupement des six sites que compte le SIEN, dont trois dans la seule ville de Neuchâtel. Ce qui n'est pas très fonctionnel. Et surtout, le siège du SIEN, à Neuchâtel, occupe des locaux qui sont totalement dépassés: les premiè...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois