Des propositions et beaucoup de frustration

Présentée ce jour, la synthèse de la démarche qui invitait la population à imaginer La Chaux-de-Fonds en 2030 a mis en exergue une fracture importante entre autorités et citoyens.

27 mai 2013, 16:18
Le logo qui fait mal à l'image.
LA CHAUX-DE-FONDS 17 06 2010
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY

Le citoyen chaux-de-fonnier n’est pas content. «C’est un sentiment d’exclusion du champ politique, une impossibilité de se faire entendre, voire un sentiment de trahison qui s’est exprimé, parfois de manière très vive. Cela  a choqué tous les observateurs de la démarche», a relevé hier le conseiller communal en charge de l’urbanisme Théo Huguenin-Elie. 
La démarche, intitulée «Dessine-moi une Ville», visait à entendre les préoccupations des citoyens et dégager les grands axes d’orientations politiques et stratégiques de la Ville à un horizon de quinze ans mais le débat a davantage porté sur les frustrations des citoyens. Plusieurs grands dossiers sensibles comme la police unique, Hne, le logo de la ville ont laissé un goût amer à de nombreux habitants qui ressentent une perte de confiance envers les autorités. Des détails et un aperçu des propositions dans notre édition de demain.