Réservé aux abonnés 12

Des courts-métrages à guichets fermés

Les Etranges nuits du cinéma ont fait le plein jeudi soir au Temple allemand.

04 avr. 2015, 00:01
data_art_8999189.jpg

christian galley

Un appareil photo installé entre une paire de seins en papier mâché et un décibélomètre caché dans un pénis de deux mètres de haut. Tels sont les instruments de mesure utilisés jeudi soir au Temple allemand, à La Chaux-de-Fonds, lors de la soirée spéciale courts-métrages des Etranges nuits du cinéma.

Le public, plus de 300 personnes, était invité à désigner le gagnant du concours des mini-courts de Grrif, puis à donner son avis sur la sélection des "courts-mais-trash". Ce qui représentait en tout plus de 230 minutes de bobine. Zombies, serial killers, apprentis ninjas, lutins...