Réservé aux abonnés

De tristes «amours» sur fond de profonde misère affective

Relations sexuelles entre un jeune homme de 18 ans et sa victime de 14 ans. Quelle peine infliger?
21 oct. 2017, 00:43
ARCHIVES CHRISTIAN GALLEY

Marc* se retrouvait mercredi devant le tribunal de police, à La Chaux-de-Fonds, prévenu d’actes d’ordre sexuel avec des enfants.

Retour sur les faits. L’année dernière, Marc et Lily* font connaissance sur Facebook. Il a 18 ans, elle en a 14. Il souffre d’un retard mental, avec un QI de 62 et «l’esprit d’un petit garçon dans un corps d’homme», d’après son avocate. Lily, elle, souffre d’un handicap mental plus sévère, et fréquente une institution spécialis&ea...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois