Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Dans les traces des compositeurs de la Renaissance

Spectacle vocal nocturne, les "Madrigali Notturni" explorent le son et l'espace demain au Temple allemand.

28 avr. 2014, 00:01
data_art_8003261.jpg

La Chaux-de-Fonds: Temple allemand, mardi 29 avril à 20h15.

Bien plus qu'un concert: une expérience sensorielle. C'est ainsi que se profilent les "Madrigali Notturni" de Katharina Rosenberger, qui demain investiront le Temple allemand à La Chaux-de-Fonds, dans le cadre de la saison de la Société de musique.

Dans cet écrin au charme particulier, la musique ancienne trouvera des échos dans la musique contemporaine, où se mêleront fragments de textes, chorégraphie et lumière. Elève de Tristan Murail, la compositrice zurichoise Katharina Rosenberger s'est inspirée des recherches effectuées par les musiciens de la Renaissance - explorateurs de la relation entre l'espace et le son - et par la pratique vénitienne de la polychoralité. Maître de chapelle à la basilique Saint-Marc à Venise, Adrian Willaert y exploita, en effet, les potentialités offertes par l'architecture du lieu en faisant alterner, dans ses pièces profanes et sacrées, différentes masses sonores chorales et instrumentales.

Ainsi la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias