Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Coup de foudre pour la lumière de la Tchaux

Au premier coup d’œil, une artiste-peintre genevoise complètement flashée.

21 mai 2016, 00:55
Portrait de l'artiste genevoise Nathalie Maillard qui adore La Chaux-de-Fonds



La Chaux-de-Fonds, le 11.05.2016

Elle est Genevoise, d’origine lausannoise, et elle a eu le coup de foudre pour La Chaux-de-Fonds. A tel point qu’elle envisage de s’y installer... Nathalie Maillard, qui expose actuellement à la galerie Serena, c’est une histoire atypique!

En mars 2013, elle repart de La Chaux-de-Fonds après une journée de travail, et là, gros coup de blues. «C’était comme si je quittais un endroit que je savais déjà important pour moi.»

La jeune femme, chaleureux sourire, chaleureuse poignée de mains explore dans ses œuvres, par le biais de techniques variées – pastel à l’huile, acrylique, encre de Chine... – le déconstructivisme, du nom de ce mouvement architectural des années 1920. Tel qu’elle l’appréhende, «c’est faire apparaître les traces de la construction et recouvrir pour changer la perspective», ce qui rend chaque toile singulière.

«On déconstruit pour voir plus grand», notion qui intéresse la jeune femme, «car elle se réfère directement à...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias