Cordes et voix magiques

01 nov. 2010, 06:45

Venues de la lointaine Ukraine, les «Tsarivny» (princesses) de l'est mettent pied dans le canton. Ces cinq jeunes artistes de Lviv exerceront leurs talents durant trois soirées. Ce soir au temple de la Brévine, demain à l'église Saint-Pierre de La Chaux-de-Fonds et mercredi à la basilique Notre-Dame à Neuchâtel; chaque soir à 20h.

Le nom du concert («Les cordes et voix magiques d'Ukraine») laisse sans nul doute imaginer les saveurs qui émanent de leur musique. Car en plus de distiller leurs voix cristallines, ces jeunes femmes feront entendre le son délicat de leurs «bandouras» (ancien instrument à corde typiquement ukrainien)

Fortes d'un vaste répertoire, les princesses ukrainiennes souhaitent assurément ravir tous les auditeurs! Des chants traditionnels ukrainiens aux cantiques chrétiens, en passant par du plus classique (Schubert), elles interpréteront un répertoire dont l'éclectisme n'a d'égal que l'originalité. /vgt

Réservations: «articles de ménage Vautravers», Seyon 6, Neuchâtel