Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Cinq semaines de vacances et conditions attractives chez TransN

L'entreprise neuchâteloise née en 2012 est officiellement dotée d'une CCT depuis hier.

19 juin 2014, 00:01
data_art_8160029.jpg

L'entreprise des Transports publics neuchâtelois SA veut se profiler par son attractivité et séduire les jeunes. Pour inscrire cette volonté sur papier, les dirigeants de TransN et les représentants du Syndicat du personnel des transports (SEV) ont signé une toute nouvelle convention collective de travail (CCT), hier, à La Chaux-de-Fonds. Elle offre cinq semaines de vacances par an et tend vers la semaine de travail à cinq jours pour les 418 employés de la compagnie. Le texte s'applique avec effet rétroactif au 1er janvier dernier.

L'aboutissement de ce partenariat social est une double satisfaction pour Robert Cramer, président de la jeune société, née en 2012 de la fusion des Transports publics du Littoral neuchâtelois et des Transports régionaux neuchâtelois: "Il était inscrit dans le projet de fusion que TransN serait dotée d'une CCT. Et nous avions le souhait d'en avoir une le plus rapidement possible. Car c'était ingérable de vivre...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias