Réservé aux abonnés

Cinq communes partantes sur sept

Le processus de fusion peut s’engager, sans La Ferrière ni Villeret.
25 sept. 2017, 01:26
Vue aerienne du Mont Crosin, avec en arriere plan le vallon de Saint-Imier et Courtelary

Mont-Crosin,  29 juillet 2010
Photo R Leuenberger MIONT-CROSIN

Cinq communes ont accepté largement de continuer le processus de fusion des communes du haut-vallon de Saint-Imier (de Courtelary à La Ferrière), cela à une confortable majorité. En revanche, Villeret et La Ferrière ont refusé et se trouvent désormais écartées, au grand regret de leurs maires respectifs, d’un processus qui va se poursuivre.

Hier devant la presse, les maires des sept communes dans lesquelles un vote consultatif a rendu son verdict ont exprimé la manière dont les événements suivront leur cours.

Pour les cinq communes où le score est positif, les choses sont claires: les conseils m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois