Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Charles Doudin libère le FCC au bout des arrêts de jeu

Le FCC s'est défait de Wohlen 2-1 hier à la Charrière. But de Doudin à la 94e minute. Menés 0-1 à la pause, les Chaux-de-Fonniers ont évolué à 11 contre 10 depuis la 65e. Abnégation payante. C'est l'histoire d'une équipe, le FCC, qui a eu mille fois raison d'y croire jusqu'au bout, et d'une autre, Wohlen, condamnée à jouer la dernière demi-heure à 10 contre 11, qui a eu tort de ne chercher qu'à défendre son point après avoir concédé l'égalisation.

03 déc. 2007, 12:00

Vainqueurs 2-1 grâce à une réussite de Charles Doudin tout au bout des quatre minutes du temps additionnel, les Chaux-de-Fonniers ont empoché les trois points. Le couac, c'est qu'ils ont «perdu» Valente pour le match de vendredi à Chiasso (il sera suspendu pour cause de 4e avertissement).

Forcément chanceuse, la victoire du FCC n'en est pas pour autant imméritée. Les «jaune et bleu» ont parfaitement profité de leur avantage numérique après l'expulsion d'Iten pour une faute de dernier recours sur Valente (65e). Cette punition leur a donné un coup de fouet bienvenu. «On n'a jamais baissé les bras, on y a toujours cru», assurait Doudin. «On a joué notre chance à fond et, à la fin, ça a passé. Tous les joueurs, du 1er au 16e, sont récompensés par ce succès d'équipe. On a joué de manière soudée, en offrant une nouvelle preuve de la solidarité qui règne dans le groupe.»

Jusqu'au 1-1, le match n'avait pas connu de rééls moments de folie. Trois arrêts de Ferro aux 17e, 24e et 56e minutes avaient simplement gardé le FCC dans la partie après le 0-1 signé Karanovic (25e). Offensivement, les joueurs locaux ne parvenaient pas à faire la différence. Circonstance atténuante, le terrain se prêtait davantage aux glissades du pied d'appui qu'au contrôle optimal du ballon. Fraîcheur, pluie, pelouse grasse, les éléments à charge étaient nombreux contre la pratique du beau jeu.

Dans des conditions difficiles, c'est souvent le mental qui permet de faire la différence. Forts d'un homme de plus, les Chaux-de-Fonniers ont pris les commandes de la rencontre dès la 65e minute. Et même un peu avant, Ben Brahim, titularisé pour la première fois hier, voyant son tir - suite à une lumineuse passe en retrait de Senaya Jr - repoussé par le gardien soleurois. Deux «ratés» de Fermino et Ben Brahim précédaient de peu une superbe volée de De Azevedo, détournée en corner par Leite (67e), et deux tirs violents de Senaya Jr et Valente. La magnifique égalisation signée De Azevedo (77e) ne tombait pas autrement qu'un fruit mûr.

La fin de match punissait ensuite Wohlen d'avoir reculé et récompensait le FCC d'avoir résolument continué à aller de l'avant. L'équipe qui ne voulait qu'un point s'en est mordu les doigts. «Après avoir perdu trois matches dans les arrêts de jeu, c'est à nous de connaître un tel bonheur», savourait Vittorio Bevilacqua. «Ce succès me procure une énorme satisfaction. Les joueurs sont allés le chercher en faisant preuve d'un grand état d'esprit, en seconde période surtout. Ce n'est jamais facile de jouer à 11 contre 10.»

Fidèle à ses principes, le Tessinois prenait garde de ne pas s'enflammer: «Ces trois points sont très importants en vue du maintien, qu'il s'agira d'assurer le plus rapidement possible. Après, seulement, on regardera vers le haut. Et... on verra!» / PTU

LA CHAUX-DE-FONDS - WOHLEN 2-1 (0-1) Charrière: 400 spectateurs. Arbitre: M. Rogalla. Buts 25e Karanovic 0-1: démarqué dans l?axe, Schultz sollicite Cvetkovic sur la droite, qui centre immédiatement à ras de terre. Karanovic surgit au deuxième poteau et marque en taclant. 77e De Azevedo 1-1: remarquablement servi en profondeur, un peu sur la gauche, De Azevedo évite la sortie de Leite et marque dans le but vide. 90+4: Doudin 2-1: à la réception d?une passe de Fermino sur la ligne des 16 mètres, Doudin, après un «une-deux» avec Valente, se retrouve seul face à Leite, qu?il trompe imparablement d?une frappe du pied droit. La Chaux-de-Fonds: Ferro; Barroso, Fermino, Schneider, Senaya; Oppliger (63e Kebe), Doudin, De Azevedo, Ben Brahim; Valente, Senaya Jr. Wohlen: Leite; Schaub, Veskovac, Iten, Dal Santo; Cvetkovic (84e Colacino), Romero, Marmone, Schirinzi; Schultz (87e Yrusta), Karanovic (77e Mancino). Notes: La Chaux-de-Fonds sans Witschi (suspendu), Deschenaux, Selimi ni Touré (blessés), Wohlen sans Nogueira (suspendu), Felder, Roduner ni Zeqiraj (blessés). 15e but de Karanovic annulé pour hors-jeu. Avertissements: 30e Senaya Yao (faute), 44e Dal Santo (faute), 63e Doudin (faute), 73e Valente (faute, suspendu pour le match à Chiasso), 82e Schultz (faute), 83e Kébé (faute). 65e expulsion de Iten (faute de dernier recours sur Valente). Coups de coin: 5-4 (3-3).
Votre publicité ici avec IMPACT_medias